François GARDE

Professeur des Universités
Ingénieur Centrale Lyon (promo 1989)
MBA IAE de Lyon III

Directeur adjoint Recherche et Innovation
Chargé de mission Développement Durable et Transition
Energétique

Tél. : 0692 67 20 51
Courriel : francois.garde[at]univ-reunion.fr

Professeur des Universités à l’ESIROI, dans la spécialité Bâtiment et Energie, et chercheur au laboratoire PIMENT (Physique et ingénierie Mathématique pour l’Energie, l’environnemeNt et le bâtimenT), je suis quelqu’un de passionné par l’enseignement et la recherche sur les bâtiments à faible impact environnemental et à énergie positive en zone tropicale. De formation ingénieur (Ecole Centrale de Lyon promotion 1989) et titulaire d’un MBA en Administration des Entreprises, j’ai débuté ma carrière d’ingénieur en bureau d’études à La Réunion, puis à EDF Réunion et j’ai été recruté à l’université de La Réunion en 1998. En poste à l’ESIROI depuis 2010, j’ai monté la spécialité Bâtiment et Energie de l’ESIROI car j’ai l’intime conviction que La Réunion possède un savoir-faire unique au monde dans le domaine de la conception de bâtiments innovants en zone tropicale, savoir faire qu’il faut exporter grâce aux ingénieurs ESIROI que nous formons à La Réunion. Je suis impliqué depuis 1997 dans dans le développement de méthodes et outils visant à rendre nos bâtiments plus confortables et moins énergivores, telles que le label ECODOM ou l’élaboration de l’outil PERENE. Je m’implique plus particulièrement dans la conception de bâtiments innovants en milieu tropical. Je m’investis également dans des programmes de recherche internationaux ou nationaux sur les bâtiments et quartiers à énergie positive. Je donne régulièrement des conférences à l’étranger (Nouvelle-Zélande, Singapour, Hong Kong, Suède, Espagne) ou en France (COP21) pour présenter le savoir faire réunionnais en matière de construction innovante en milieu tropical.

J’enseigne principalement la climatologie et le bilan des charges thermiques en troisième année du cycle Ingénieur, la Qualité Environnementale des Bâtiments et le confort thermique en quatrième année et la conception de bâtiments à énergie positive(Net ZEBs) en milieu tropical, l’évaluation en mode occupé de bâtiments à faible impact environnemental en cinquième année.

Je suis actuellement directeur adjoint Recherche et Innovation et chargé de mission « Développement durable et Transition énergétique » au sein de l’ESIROI. Mes activités de directeur adjoint consistent à faire connaître l’ESIROI auprès des industriels et d’impliquer les élèves ingénieurs dans des projets innovants en partenariat avec les entreprises locales. En termes de développement durable, je travaille sur la conception du futur bâtiment de l’ESIROI qui sera implanté sur le site universitaire de Terre Sainte à Saint-Pierre. Ce bâtiment sera une construction à faible impact environnemental et à énergie positive. Les travaux commencent en avril 2018.Le bâtiment sera livré à la rentrée 2020.

Mes activités de recherche concernent la conception de bâtiments et quartiers à énergie positive et à basse consommation en milieu tropical, les énergies renouvelables appliquées au bâtiment, le confort thermique et le comportement des utilisateurs, le transfert de connaissance de la recherche vers les pratiques professionnelles et l’évaluation des performances de bâtiments et quartiers en mode occupé.

Résultats marquants :

J’ai participé à la Conception du bâtiment ENERPOS dans lequel les élèves ingénieurs de l’ESIROI ont cours. Terminé en 2008, ce bâtiment est une référence à l’échelle mondiale en terme de conception bioclimatique. Il est le premier bâtiment à énergie positive des DOM. Il consomme 5 fois moins d’énergie qu’un bâtiment standard et produit 4 ois plus d’énergie renouvelable que sa consommation.

J’ai également participé à la conception de l’amphithéâtre bioclimatique du Moufia, qui est le premier du genre en milieu tropical. Cet amphithéâtre conçu par l’architecte Olivier Brabant fonctionne sans climatisation et fonctionne uniquement en ventilation naturelle.

Figure 4 : Bâtiment ENERPOS sur le site universitaire
de Terre Sainte à Saint-Pierre

Figure 5 : Amphithéâtre bioclimatique,
Campus du Moufia, Saint-Denis

Principales publications :

J’ai publié récemment des ouvrages et articles de journaux internationaux dans le domaine des bâtiments à énergie positive.

onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/9783433604663.ch2/summary
http://www.hpbmagazine.org/Case-Studies/University-of-La-Reunions-ENERPOS-Saint-Pierre-La-Reunion-France/
http://www.hpbmagazine.org/Case-Studies/University-of-La-Reunions-ENERPOS-Saint-Pierre-La-Reunion-France
https://www.researchgate.net/publication/282607717_Ventilation_naturelle_sous_les_tropiques_Amphitheatre_du_Moufia_a_Saint-Denis_de_La_Reunion

En parallèle à mes activités professionnelles, j’occupe une partie de mon temps à la pratique du triathlon et plus particulièrement les triathlons longue distances de type Ironman. J’ai participé en 2017 à l’Ironman France  et localement à la Volcanik tri et je m’entraine pour le prochain Ironman à Wanaka en Nouvelle-Zélande (février 2018).

Figure 1 : Modélisation des apports solaires sur les façades : Quartier Vauban. Saint-Denis

Figure 2 : Ombrières solaires photovoltaïques. Amphithéâtre bioclimatique du Moufia

Figure 3 : Essais en soufflerie sur maquette de bâtiment